Le week-end à Cassis, on oubli tous nos soucis…

Je tiens tout d’abord à remercier la SNCF qui crée des abonnements TGV Max inutilisables pendant les vacances scolaires… Du coup vous payez un forfait à 79€ par mois et en plus de ça on vous dit que vous allez devoir payer 120€ pour « seulement » un allez… Oui, bah logique tiens…. Pour mettre en plus de ça 3h15 pour vous rendre à Marseille alors que Air France vend ses billets 120€ l’allez-retour et que vous mettez seulement 1h20 pour y aller… Voilà, je pousse ma gueulante mais je remercie Air France… Leurs billets sont bien plus accessibles.

Enfin ! Nous y voilà ! Arrivés à l’aéroport de Marignane à 19h20… Je sais pas vous mais moi j’adore prendre l’avion… Je trouve que les sensations sont dingues ! On se croirait dans un manège (Ou pas). Cette fois j’ai décidé d’amener Rachel ma petite sœur et Paul un de mes anciens collègue dans ma nouvelle folle aventure. Nous avons pris la navette pour nous conduire à la gare de Marseille Saint Charles et comme j’ai toujours beaucoup de chance j’ai oubliée ma carte bleu au boulot… Heureusement que ma sœur était là !

Pour vous rendre dans le centre ville de Marseille je vous avoue qu’il n’y a pas 36 solutions… soit vous prenez la navette de l’aeroport Pour un tarif de 5,50 l’allé Pour les moins de 27 ans, sois vous optez pour le Uber à 42 euros… vous vous doutez bien que je vous conseille fortement de prendre la navette, elle est rapide et direct jusqu’a La Gare Saint Charles ! (Et puis beaucoup moins chère aussi)

Une fois arrivés à Marseille nous avons pris le métro jusqu’à notre hôtel…. Je suis désolée, je n’avais plus de batterie lorsque l’on est arrivés alors je n’ai pas pu prendre de photos de notre petit appartement… Parce que oui, on peut parler d’un appartement… Une entrée, un toilette, une salle de bain, une chambre à part où ma sœur et moi avons dormi, un salon avec canapé-lit, un frigo, une machine à laver, une petite kitchenette, un four… Bref, tout ce qu’il faut pour passer un bon week-end !

Où Dormir à Marseille ?

Je vous l’accorde, nous n’avions pas une chambre de dingue avec vue sur le vieux port… Même si j’en ai vu une et que la prochaine fois j’irais avec mon amoureux parce que c’est SOOOO romantic ! (Petit bonhomme avec des cœurs dans les yeux). Bref, reprenons les choses sérieuses. Notre hôtel se trouvait exactement à 400 m de là où j’ai dormi lors de mon dernier séjour, à Marseille Castellane, c’est le Citadines Apart hotel. Nous avons réservés avec booking, 176€ pour deux nuits,ce qui fait une soixantaine d’euros par personne sans le petit déjeuner. Je vous l’accorde ce n’est pas très cher, surtout que nous n’étions qu’à 6 minutes à pieds du métro et à quelques stations seulement du Vélodrome, de la gare Saint Charles ou encore du vieux port. A peine arrivés, à peine nos affaires posées, Paul a commandé un uber, nous avions réservé une table pour 20h30 et on était déjà super en retard… On a pas une minute à nous. Il est vrai que c’est chiant de voyager avec quelqu’un comme moi… J’organise tout au moindre millimètre quand il s’agit de voyager… J’aime beaucoup l’imprévu c’est vrai, mais j’ai tellement l’habitude de stresser pour un rien, que je préfère quand c’est carré… Alors HOP, on est partis en direction du restaurant « La table Cinq ». 

Où manger à Marseille ?

La table cinq :

Nous sommes arrivés dans un très charmant restaurant, une décoration propre et sobre, un endroit assez classe sans être trop luxueux. Le serveur nous a installés sur la terrasse chauffée au fond du restaurant. (Seul petit bémol, on ne nous a pas apportés les cartes directement… Normalement on les donne au moment où l’on place le client à table.  Vous devez trouver que je suis un  peu trop à cheval sur les détails, mais c’est important je trouve.)

Nous avons eu le droit à un apéritif super sympa avec des olives et du pop corn au curry, Rachel a pris une grenadine, Paul un verre de blanc et moi, comme toujours, un verre de Blanc moelleux.

La Carte :

Nous avons décidés de prendre le menu à 39€ avec une entrée, un plat et un dessert, on avait également le choix avec le menu à 62€ selon l’inspiration du chef avec une pré entrée, une entrée, une viande, un poisson, une assiette de fromage, un pré dessert et un dessert… Beaucoup trop pour nos petits estomac ! 

Pré entrée : Gaspacho de champignons et crème montée.

En entrée il y avait « Le foi gras en terrine » ; « La salade de couteaux » et pour finir celle pour laquelle j’ai opté « le tataki de boeuf, sauce citronnelle et pickles de légumes »  

C’était vraiment très bon, bien que je l’ai trouvée un peu trop salée… La présentation était bonne et les saveurs plutôt bien associées… Il faut que j’arrête d’être trop exigeante, après tout on ne mangeait pas dans un étoilé… Non, sans rire c’était vraiment bon et équilibré.

Pour le plat on était super intéressés par les saint jacques au beurre blanc et l’agneau basse température… Malheureusement ils étaient en rupture de ce dernier et ils proposaient à la place un confit d’Agneau que nous avons finalement décidés de prendre. C’était très bon mais la viande était un peu trop cuite à mon goût, pas assez tendre et un peu sèche.

Dessert aux agrumes ! Très bon, beaucoup de fraîcheur, pas trop se sucre… Idéal pour finir un repas en douceur !

Finalement après un bon repas, Paul a décidé de prendre un autre uber… C’est dingue comme les chauffeurs de Marseille sont sympa, à Paris ils décrochent pas un mot, pas un sourire… C’est fou comme cette ville me rend heureuse, comme la chaleur du sud est présente. Arrivés à l’hôtel on a essayés le drone et nous sommes allés nous coucher parce qu’une rude journée nous attendait le lendemain, A suivre…

7H du matin ! Le réveil n’est pas très agréable mais les premiers rayons du soleil passent à travers les rideaux, et quand on sait qu’il pleut à Paris, ça nous fait encore plus plaisir ! J’avais, bien évidemment, déjà tout prévu… Réveil à 7h, partir de l’hôtel à 8h, prendre le train, arriver à Cassis, marcher jusqu’à la plage; tester le drone… Bref, parfois il y a des imprévus et on ne peut pas toujours aller à l’encontre… On a loupé le métro et du coup, par la même occasion, le train de 8h20… On est donc retournés à l’hôtel et ensuite petit tour à la boulangerie pour un super chocolat chaud et une viennoiserie (Bah quoi ? Il nous faut du réconfort ! On a quand même raté notre TER !). Au final on a pris le TER à 9h30 direction Cassis ! Le temps de trajet n’est pas très long, je crois qu’il a duré entre 15 et 20 minutes. Il faisait un temps magnifique et super chaud (pas très normal pour un début de mois de mars).

Après 35 minutes de marche de la gare, voilà où nous avons atterris. Le vieux port de Cassis, en premier lieu on est allés réserver la visite en bateau des cinq calanques (Port Miou; Port Pin; En Vau; L’Oule et Devenson). Si j’y retourne cet été, j’espère pouvoir faire la visite des 9 calanques… Et surtout, d’y aller à Pied, c’est le plus important pour avoir des vrais angles de vue, être un baroudeur et partir à l’aventure pour explorer à la recherche des plus beaux endroits ! Ensuite on s’est rendus à la plage pour faire un petit tasting du DJ spark que j’ai acquis très récemment. Comment vous dire que pour un premier vol, au dessus de la mer, je flippais bien comme il faut…


Ça fait tellement de bien de voir la mer, de respirer les embruns, d’entendre le bruit des vagues s’écraser sur le sable, de sentir la douce odeur marine. Je crois que je n’ai pas laisser passer une minute sans observer la mer (sauf quand j’ai pris des photos). C’est tellement agréable et apaisant.

Me voilà, photographe débutante en herbe ! Avec le Nikon D3500 que ma soeur m’a gentiment prêté, vous avez le résultat de la photo finale juste au-dessus.

Balade dans les calanques !

Ouiiiii ! LE moment que j’attendais le plus ! La Balade dans les calanques ! Rendez-vous sur le vieux port de Cassis pour la réservation, 16€ par adulte pour 3 calanques (45mn de bateau) ; 19,50€ pour 5 calanques (l’option que nous avons choisis avec 65mn de bateau) ; 23€ pour 8 calanques (1h30 de bateau) et pour terminer 28€ les 9 calanques (disponible uniquement d’avril à octobre, 1h50 de bateau). 

Départ à 11h45, embarquement 11h30… C’est parti pour un tour, un petit mistral frai, la chaleur du soleil, les embruns, la beauté de l’endroit… Vous voulez le remède anti-stress parfait ? Allez passer un wee-kend dans les calanques, je vous promet que c’est la meilleure chose à faire !

Calanque de Port Miou

La magnifique calanque de Port Miou et son joli port, on ne voit pas vraiment entièrement ce qu’il y a derrière parce qu’avec le bateau on avait pas réellement le droit de s’approcher, mais je vous montrerais une vue aérienne prise avec le drone dans la suite de l’article.

Calanque de Port Pin

Je n’avais jamais réellement entendu parler de celle-ci avant ce week-end et pourtant je trouve vraiment qu’elle vaut le coup, elle fait parti de celles que j’ai préféré et très franchement j’espère pouvoir y aller à pieds la prochaine fois et faire une prise de vue avec le drone, l’eau est claire, c’est entouré de roches et d’arbres et avec le soleil ça rajoute une touche de charme… Une calanque digne de ce nom !

Calanque D’En Vau

« LE » petit bijou de la méditéranée, il parait que c’est LA plus belle calanque ! Je ne peux pas me prononcer là-dessus… Je vous en dirais d’avantages quand je les aurait toutes faites, et j’y compte bien ! Je crois que celle de Sugiton est plutôt pas mal classée aussi… Alors, il va falloir que je vous en reparle dans un prochain article et bien évidemment, que je m’y rende à pieds avec monsieur Spark et mon Nikon ! Parce qu’il n’existe pas de « vraies » visites des calanques si on ne souffre pas un peu dans les chemins tumultueux (Non, je n’ai pas encore avalé mon dico !). Bref ! Tout ça pour dire qu’en dehors de sa plage de rêve et des falaises qui la surplombe de manière titanesque, la calanque d’En Vau est magnifique et vaut vraiment le détour (désolée pour le jeu de mots, c’était beaucoup trop tentant !). Il parait qu’elle est difficilement accessible à pieds, mais moi je vous conseille de le faire parce que à bord d’un bateau on ne peut pas tellement s’approcher de la plage et on ne voit pas tout ce qui se passe de joli sur la terre ferme.

Calanque de L’Oule et Devenson

Ces calanques là sont bien différentes que celles que l’on avait vu auparavant… Il n’y a que des falaises au dessus de la mer, de très hautes falaises… C’est super impressionnant, il y a même des gens qui font de l’escalade, respect total parce que ça doit être caaaaaarrément flippant… En tout cas je ne dirais pas vraiment que ce sont des calanques, même si on les nomme comme ça… Il n’y a pas de plage, pas d’arbre, pas de terre ferme… Alors au final « quelles sont les caractéristiques qui définisse une calanque ? » Vous avez 4 heures. Non ! sans rigoler ! Il va vraiment falloir que je me penche sur le sujet…

Le retour de notre balade en bateau fut nettement moins agréable, le mistral c’etait lévé… ou on était à contre-sens du vent je ne sais pas trop. En tout cas, Paul a bien regretté de ne pas avoir pris de pull à ce moment là. La terre ferme, 13h10, les ventres qui crient famine… Nous partons à la recherche d’un restaurant qui fait Brunch et apparemment à Cassis ils n’ont pas l’air de connaître le « brunch » ou alors ça ne s’est pas encore développé… On a bien galérer pour trouver un restaurant sympa sans devoir se faire piéger dans les attrape touriste (j’ai horreur de ça). Et comme il n’y en a aucun qui comblait mes attentes, on a décidés d’acheter des sandwitch et d’aller pique-niquer à la calanque de Port Miou. C’est parti ! 35 minutes de marche au départ du Port de Cassis, c’est plutôt raisonnable, surtout pour moi qui adore la marche et la randonnée ! J’etais même prête à aller jusqu’a En Vau et ils m’ont arrêtés en mode « mais t’as rêvé toi ! » Ohhhh, les sportifs du dimanche… du coup finalement on a mangé nos sandwitch sur la route parce qu’on avait trop faim. Sur le trajet je suis passée devant un magnifique hôtel « Les roches blanches » il me semble. Piscine à débordement avec vue sur la méditéranée.. Oh ! Ça c’est un endroit pour moi ! Je m’y voyait déjà, mais je n’ai pas encore pris le risque de regarder les prix… j’ai trop peur d’avoir peur…

Un, deux, un, deux, test, Monsieur Spark s’est envolé… beaucoup trop haut pour moi… Et avec le mistral j’etais en mode flippe à 100% ! J’avais trop peur qu’il tape sur un mât de bateau ou qu’il se crache dans l’eau. En tout cas c’etait une première expérience très réussie, j’ai pu faire pleins de photos ! Un petit garçon d’environ 6 ans a dit « Regarde papa ! Il y a un drone ! Moi aussi je veux en faire ! » « Non, tu ne peux pas en faire… » « Mais pourquoi ? » « Eh bien parce que ce n’est pas à toi.. » j’ai trouvé ça tellement mignon ! Beaucoup de gens passaient à côté de nous et le regardait voler, d’autres nous ont posés des questions, on a fait grande impression, monsieur spark était l’attraction de la journée !

Finalement mon téléphone n’avait plus de batterie (les joies de l’iphone) et on a été contraints de rejoindre le port de Cassis. En chemin on s’est arrêté devant un très bel arbre sur lequel je me suis entraînée à faire de la macro (comment vous dire qu’avec l’objectif pourri de ma soeur c’était pas gagné d’avance).

Bee 🐝🌸

Voilà, je leur ai pris la tête pendant un bon quart d’heure parce que je voulais absolument une macro avec une abeille ! (Comment, moi je suis têtue et obstinée ?). Mais pour une première je suis assez satisfaite du résultat.

Vous avez vraiment cru qu’on allait finir notre journée sans déguster une glace sur le port ? C’est que vous me connaissez mal !

Maison Casalini ! Personnellement je ne connaissais pas du tout mais leurs glaces sont très bonnes j’ai pris Pistache et Yaourt (ma glace préféré ! Avec l’Amarena), Rachel a pris Noix de coco et Marron et Paul Marron et caramel il me semble. On les a dégustées tranquillement sur le port et comme toutes les bonnes choses ont une fin, il était l’heure de remonter jusqu’a la gare… Bien évidemment le trajet est beaucoup plus facile à l’allé qu’au retour…

Retour à Marseille, retour à l’hotel… on était complètement claqués de cette journée, on voulait aller boire un verre sur le port de Marseille et au final on a commandé Uber eats… Quelle bande de fainéants…

Le lendemain on a rendus la chambre avant midi et la, pour le coup, on a décidés d’aller manger sur le vieux port. Un restaurant que j’avais beaucoup aimé dont j’avais déjà parlé dans mon article précédent sur « les endroits incontournables de Marseille ». « Au Doyen » c’est le nom du restaurant, pas du tout touristique et très bon ! Ma soeur et moi avons optes pour les moules marinières et ses frites maisons et Polo a pris un tartare de Saumon mariné au gingembre ! Accompagné d’un petit ice tea frai, d’un beau soleil et d’une vue sur les bateaux, l’endroit parfait !

Au Doyen – 176 quai du Port, 13002 Marseille

Il ne faisait ni beau, ni moche, le matin lorsque l’on est arrivés pour le marché il faisait plutôt gris, on a beaucoup marché et le soleil s’est levé, puis il a refait gris et après beau de nouveau… parfois c’est ça le sud, le mistral pousse les nuages et on peut quand même avoir la chance de passer une journée ensoleillée !

Notre week end dans le Sud s’achève ici mes petits voyageurs ! On avait bien les boules de repartir mais d’autres aventures nous attendent ailleurs ! En Mai je vous emmène en Guadeloupe et je peux vous dire que je compte les jours ! A bientôt pour de nouvelles aventures !

Les conseils de Mégane : Si j’ai un conseil à vous donner, si vous ne partez qu’un week-end à Cassis, essayez de trouver un logement à Marseille pour dormir, il y a quand même beaucoup plus de choses à faire et c’est plus simple d’acces pour l’aeroport Et les TGV. Partez faire le tour de cassis sur une journée seulement… ce n’est pas très grand et on a vite fait le tour… sauf si vous voulez vous lever tôt pour aller à pieds jusqu’aux Calanques, la, bien évidemment, ça sera plus accessible si vous prenez un hôtel à Cassis !

Les citations de Mégane : « Les bâteaux à Marseille fonctionnent à l’essence et l’équipage marche au Pastis »

Capitaine de bord

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed