Hôtel Lancaster

Le nom de cet hôtel ne vous dit probablement rien, mais il commence à être en vogue en ce moment. Le jeune chef pâtissier Hugo Correia que j’ai suivit également lors de sa démonstration au salon du chocolat, n’est peut être pas aussi célèbre que certains grands noms mais je pense qu’il mérite sa place de chef dans un hôtel 5 étoiles et il mérite également qu’on parle de lui. Aujourd’hui c’est gastronomie !

L’hôtel Lancaster se trouve dans l’un des plus célèbre quartier de Paris, une petite rue perpendiculaire à l’avenue des Champs Elysées, tout près de l’Arc de Triomphe, métro George V.

Je sais ce que vous vous dites, « c’est  un hôtel 5 étoiles, ça doit coûter une blinde !). Détrompez-vous mes petits gastronomes en herbe ! C’est un hôtel, les chambres sont hors de prix entre 300 et 800 euros la nuit environ, et de plus, j’ai eu le luxe d’en profiter… enfin… on m’a simplement offert la nuit (beaucoup de chance). En revanche, le menu de Monsieur restaurant (tel est son nom) n’est pas excessivement cher, je vous affiche la carte ci-dessous. Je ne dit pas que les prix sont raisonnables attention, je dis juste que Monsieur n’est pas réservé aux bourgeois Parisiens, on peut se faire plaisir avec des plats de qualité sans pour autant se ruiner et débourser 250 euros par tête.

 Le petit déjeuner

49 euros pour un brunch à volonté, plutôt raisonnable non ? Un sublime buffet avec toutes sortes de délicieuses gourmandises, du saumon fumé fait maison (tranché et fumé en cuisine), du jambon, du saucisson, des crudités, plusieurs variétés de fromages, des brioches parisiennes, des brioches feuilletés aux pralines, des viennoiseries, des cookies, des salades de fruits frais et encore tellement d’autres choses toutes plus appétissantes les unes que les autres. Il y à également une carte où vous pouvez commander des œufs, du porridge, du pain perdu, des pancakes, des gaufres ect… Bref, un brunch complet rempli de douceurs, des serveur aux petits soins et un agréable moment passé.

En tant que grande amatrice de desserts je n’ai pas encore vraiment goûté aux plats du restaurant, malgré  le fait que le chef Sébastien Giroud (qui a reçus le titre de maître restaurateur) et sa seconde Aurélie Babulle soient d’excellents cuisiniers, je les testerais à mon prochain passage (qui ne serait tarder). Je vous présente donc les sublimes desserts du chef pâtissier Hugo Correia !

 

Voici « la meringue »,  une merveille, une chantilly vanille, des éclats de meringues, de la crème de marron, qui cache en son cœur un sorbet au cassis et un biscuit moelleux… J’adore l’association cassis- marron et le marron reste le plus grand de mes péchés mignons, alors comment vous dire que ce dessert est mon préféré !

 

Le « thé chai et cassis » ! Mon deuxième coup de cœur… Une grande découverte sur l’accord des saveurs, j’ai toujours goûté le chai dans des boissons chaudes et là, dans un dessert, associé au cassis, c’est une idée géniale ! Beaucoup de goûts et de fraîcheur dans l’assiette !
Voici « l’after eight », un dessert rempli de gourmandise et de fraicheur,. De la menthe et du chocolat, du crémeux, de l’onctueux, du frai, du glacé, du croquant… Un jeu de texture extraordinaire.

 

Et pour finir, la « poire pochée au vin rouge », avec sa chantilly vanille et son crumble, elle est gourmande à souhait ! Le vin rouge s’accorde parfaitement avec la douce saveur sucrée de la poire et la chantilly vient sublimer le tout. Voilà un dessert léger et savoureux sur le thème de la région Bourgogne.

Les chambres

 

Chambre Simple

Voici la chambre dans laquelle j’ai dormi pour une nuit ! C’était Vraiment trop cool, mais tellement classe que je n’ai touché à rien.. j’ai même eu peur de prendre le peignoir… je vous mets le titre de la chambre parce que j’ai également eu la chance de faire une visite des suites accompagnée du charmant maître d’hôtel du room service, Emilio et de Christophe, le directeur de la réception ! C’était vraiment un super moment et bien évidemment je vais vous poster beaucoup de photos !

TADA ! C’est beau non ? Ouais… c’est dingue.. je me serais prise pour une princesse… la lumière tamisée, les cadres à l’ancienne, les grands miroirs, le style vintage et la literie.. une merveille.. d’ailleurs je songe très franchement à changer la mienne après avoir dormi dans ce lit… la chambre est spacieuse et tout est mis à disposition pour une superbe nuit.. vous avez même un petit frigo qui regorge de délicieuses boissons et un placard avec des friandises en tous genres… c’est payant bien évidemment mais je trouve ça tellement cool… Vous avez également accès au room service, à n’importe quelle heure me semble-t-il. Vous avez le choix entre des desserts ou des plats à la carte qui vous seront amenés directement dans votre chambre, elle est pas belle la vie ?

La salle de bain ! Dans certaines chambres vous avez une baignoire et une douche (ou seulement dans les suites… Je ne suis plus très sûre…) bref, moi j’avais une superbe douche à l’Italienne comme vous pouvez le constater sur la photo, toute de marbre vêtue… Ainsi qu’un superbe lavabo… On ne voit pas les toilettes ils sont à gauche mais est-ce bien nécessaire ? Quoi que… L’hôtel Lancaster est en partenariat avec la célèbre marque « Clarins » alors vous retrouvez dans votre salle de bain beaucoup de produits de beauté comme des lotions démaquillantes, des crèmes pour le corps, un savon pour les mains ect… Et ne vous inquiétez pas si vous avez oublié de prendre des cotons ou une lime à ongle mesdemoiselles, bien sur, votre salle de bain 5 étoiles est équipée ! Vous disposez également de chaussons, de peignoirs et de superbes serviettes… On se met devant la télé avec un masque sur le visage et hop… C’est parti pour une bonne aprèm cocooning !

 

Chambre 706 – Suite Félix Ziem

Ça en jette carrément non ? Voici l’une des suites que j’ai eu la chance de visiter… On se croirait presque dans un château avec le lustre et le côté un peu ancien. C’était presque trop beau, le lit, les lumières, la télé… Disons que la chambre est belle et spacieuse mais que ce n’est pas vraiment tout ce qui donne le charme de cette suite…

JLa vraie valeur ajoutée qui distingue une suite d’une chambre c’est le salon. Vous voulez boire un verre entre potes autour d’un feu de cheminée ? Oui c’est possible ! C’est tout confort. Mesdames, vous disposez même d’une jolie coiffeuse en bois vernie pour vous faire une petite beauté… Personnellement je trouve que ce salon est vraiment classe.

Comme je vous l’ai dit plus haut, il y a des chambres qui possèdent une douche et une baignoire… La suite Félix Ziem en fait partie. La salle de bain est immense (je pense qu’elle fait la taille de mon appartement), on a même pas envie d’en sortir… j’aurais voulu me poser la, pendant des heures pour profiter de tous les soins et d’un bon bain chaud dans cette grande baignoire… Toute de marbre vêtue, c’est la plus jolie salle de bain que j’ai vu parmi les suites que j’ai pu visiter.

Suite Émile Wolf

La suite précédente était ma préférée (Oui je peux me permettre d’avoir une préférence), mais celle-ci a quand même un sacré potentiel. Voici l’entrée. Je trouve que le vase violet donne tous le charme de la suite, par contre, les maîtres d’hôtel doivent clairement galèrer pour apporter le room service avec les marches qu’il y a à passer. Même l’entrée ne manque pas de classe… attendez de voir la suite !

Une fois passé les marches vous tombez dans un salon très à l’ancienne mais j’adore ce style de déco, c’est très chic et rustique (même si j’apprécie tout autant la modernité). Je n’ai pas grand chose à vous dire, les photos parlent d’elles-même, la pièce est confortable et on s’y sens bien, même si je préfère le salon de la chambre précédente.

Grande chambre, salle de bain privée ! Je ne voit pas vraiment comment le séjour pourrait mal se passer dans un endroit pareil… MAIS vous n’avez pas encore tout vu… Le plus dingue dans tout ça c’est…

LE GIGANTESQUE BALCON ! Sans déconner, je pense qu’il doit faire la taille de mon appartement… De plus, je trouve que la vue sur la cour arrière est plutôt sympathique… On a une vraie valeurs ajoutée à cette suite avec ce balcon, il relie le salon à la chambre… Je ne sais pas si c’est très utile mais c’est pratique pour savourer un super cocktail l’été !

Ah, oui ! J’ai oublié de vous parler d’un point important et intéressant sur le plan gastronomique… Le restaurant, ou plutôt les chefs, vous proposent tous les mois un nouveau plat ou un nouveau dessert à base d’un ou plusieurs ingrédients de l’une de nos belles régions de France. Ce mois-ci c’était la Bourgogne et au mois de décembre ce sera l’Alsace. Je trouve cette idée très originale, on sort des sentiers battus et on retrouve l’inspiration et la créativité des chefs. Cela nous permet aussi de voyager un peu culinairement !

📍Hôtel Lancaster, 7 Rue de Berri, 75008 Paris.

Les citations de Mégane : On ne peut pas faire de cuisine si l’on aime pas les gens. Joël Robuchon.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *