Le domaine du Verdon

Découvrez les Alpes de haute provence

Le domaine du Verdon est unique. Une végétation verdoyante, des champs de lavande immenses (que nous avons eu la chance de voir après récolte. VDM.) Mais aussi les gorges du Verdon, le lac de Sainte Croix, les petits marchés des producteurs, le miel, le sud… Je m’emballe un peu mais le département des Alpes de haute Provence regorge de merveilles qu’il faut sans aucun doute, absolument découvrir !

Commençons par le commencement… Mon copain est né à Marseille et a vécu à Aix-en-Provence jusqu’à ses 17 ans. Son père possède un cabanon à Riez, une petite commune dans les Alpes de Haute Provence, tout ici respire le sud, il fait beau, les gens sont gentils et c’est très convivial. Le cabanon est niché tout en haut d’une colline sur plusieurs hectares et il y a même un terrain de pétanque ! (Alors Michel, tu tires ou tu pointes ?). Bref, c’est la campagne, c’est agréable et on adore ça ! Le must ? Les cigales ! Eh oui, on imaginera jamais le sud de la France sans nos copines dont le chant nous ramène directement en vacances !

Voici une photo de la vue que l’on avait du cabanon le matin, plutôt sympathique non  ? Celui-ci est situé à l’extérieur de la «ville» et c’est surtout ça qui lui donne beaucoup de charme. Mais la commune de Riez n’étant pas très grande, tout est facilement accessible à pieds. Les jours où nous y sommes allés, il y avait une fête foraine dans le centre, alors bien évidemment on y était tous les soirs, deux vrais gosses ! Nous avons aussi fait le marché… les marchés dans le sud sont trèèèès différents de ceux que l’on connaît sur Paris et d’ailleurs rien de comparable.. Tous les produits sont de super qualité, importés directement des producteurs des alentours, uniquement biologiques. Nous y avons flâné pendant des heures pour acheter du miel, du fromage, de la charcuterie, des fruits, des légumes, des œufs et j’en passe… Tout était trop bon… j’aimerais tellement que l’on ait ça sur Paris… mais je pense que si on cherche bien on peut encore trouver quelques petits producteurs; à côté de Versailles par exemple, mais je vous en parlerait dans un autre article. Je pourrais vous parler du marché de Riez pendant des heures, mais il va peut être falloir passer à autre chose malheureusement.. Je vous invite tout de même à découvrir cette jolie petite commune qui est, de plus, pas très loin des Gorges du Verdon (une dizaine de minutes en voiture). Bien évidemment vous ne pouvez circuler qu’en voiture ou en moto dans cette région (en vélo pour les plus courageux), les routes sont pleines de virages, de ravins et de montées.

Le lac de Sainte-Croix-du-Verdon

 

J’en ai perdu mes mots face à cette merveille ! Merveille de la nature peut être pas puisque le lac de Sainte-Croix est un lac artificiel mis en place par EDF à la suite de la construction d’un barrage (pas très Glamour, désolée). Il a été « construit » engloutissant avec lui le village de Bauduen et les Salles-du-verdon. Le lac est magnifique et s’étend à perte de vue ! On peut y faire du canoë, du pédalo et même du bateau à voile. Nous, on s’y est seulement baignés et c’était quand même top. Vraiment, le cadre est splendide, alors on y est plus là pour admirer le paysage et prendre des photos que pour patauger…

Les Gorges du Verdon

 

Alors là… on s’est amusés comme des dingues ! Le meilleur ami de mon copain était avec nous ce jour-là et il a fait super beau ! (Normal on est dans le sud). On a décidés de partir dans un petit bateau à moteur (pour éviter d’avoir mal aux bras a force de ramer), malheureusement il fallait réserver à l’avance et plus aucun bateau n’était disponible… On a donc pas perdu espoir de faire une balade dans les Gorges du Verdon et on s’est dit qu’il fallait faire un peu de sport ! Alors on a loué un canoë pour deux heures… et là… C’est parti ! Ce sont les gars qui ramaient et comment vous dire que la vue est dingue ! On a trouvé des super spots de plongé, et personnellement sauter des falaises c’est vraiment pas mon truc… J’ai préféré les prendre en photo ou en vidéo. L’eau est glaciale, heureusement qu’il fait chaud… C’était Vraiment superbe ! Je vous poste quelques photos sympa !

 

Aérodrome de Gap Tallard

Surement « LE » meilleur moment de nos vies. Ça faisait pas mal de temps que mon copain et moi on se disait que l’un de nos plus grand rêve serait de sauter en parachute, alors on a décidé de se jeter dans le vide au sens propre du terme ! L’aérodrome de Tallard se trouve dans les hautes alpes, on peut y faire de l’aviation légère, du planeur, de l’hélicoptère, du parachute ou de la montgolfière (avis aux amateurs qui vont dans le sud). On voulait absolument cet aérodrome parce qu’il se trouve dans une région verdoyante avec pleins de lacs autour et on s´est dit que la vue serait sans aucun doute magnifique. Et c’était le cas. On a attendu pas mal de temps avant que notre tour arrive, environ 45  minutes je pense, l’équipe était vraiment gentille et attentive, nous avons fait sauter un cameraman avec nous pour qu’il puisse filmer notre chute. Lorsqu’ils nous ont préparés et qu’ils nous mis tout l’attirail de sécurité et les parachutes, j’ai commencé à flipper et à me demander « mais pourquoi tu fais ça ? ». Et ça n’a rien arrangé quand l’avion est venu nous chercher… un avion minuscule avec très peu de place, on était serrés comme des sardines, on était 4 sur le banc et les autres étaient entassés sur le sol prêt des portes. De plus, les secousses étaient plutôt violentes, on sentait beaucoup les trous d’air et on ressentais toutes les vibrations de la montée en flèche de l’avion. Nous n’étions que tout les deux à sauter en binôme, les autres n’étaient pas accompagnés, nos moniteurs de saut étaient vraiment géniaux ! Et la.. les portes se sont ouvertes… on était dans les derniers a sauter, je vous explique pas le coup de flippe quand on a vu les autres tomber dans le vide, il faisait un froid polaire là-haut, en plus on avait pas du tout de pull, il faisait très chaud ce jour là (mais pas à 4000 m d’altitude…)

Nous avons donc sautés à 4000 mètres, une chute libre de 50 secondes et 5 minutes de balade en parachute. Et enfin mon tour de sauter arrive. Mon cœur s’arrête. Je réalise difficilement que je suis en chute à 4000 mètre d’altitude parce que dans ces circonstances on ne s’en rend pas vraiment compte, vraiment…  À ce moment là on a juste envie de hurler. Sauf que rien ne sort… la vitesse vous coupe le souffle et aucun son ne sort de votre bouche. Ce saut, c’était sans aucun doute la meilleure sensation de ma vie. Vous avez le cœur qui remonte,puis le parachute s’ouvre, vous avez l’impression d’être tiré par le haut comme une vulgaire marionnette, vous êtes enfin baladé, la chute s’arrête et vous pouvez parler et profiter du paysage… C’est  tellement beau si vous saviez, vous êtes là, tellement petit face à l’immensité du monde… Le mono m’a proposé de piloter le parachute et après un court moment de réflexion j’ai dis oui. Énorme ! On faisait des boucles, on volait… je rigolais comme une dingue, je ne sais pas si c’était nerveux mais je sais que je ne me suis jamais autant amusée.

Quand on a atterris, j’avais simplement envie de remonter dans l’avion et de recommencer encore. Si vous hésitez à faire le grand saut, je vous le conseille vivement, c’est un grand rêve qui s´est réalisé pour nous et c’est une expérience magique si vous aimez les sensations fortes ! Si vous êtes en couple, je vous conseille de le faire à deux, je trouve pour ma part que c’est beaucoup plus rassurant et plus amusant.

 

Les citations M&L : En Provence, le soleil se lève deux fois : le matin et après la sieste. Yvan Audouard.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed